top of page
  • Photo du rédacteurGOR

La Chouette de Tengmalm

Chouette de Tengmalm – Mussol de Tengmalm (Aegolius funereus)


Taille : 25 cm. Poids : 120-180 g.

Cette petite chouette de montagne possède une tête volumineuse avec un disque facial clair et relevé vers le haut au-dessus des yeux dont l’iris est jaune. Le dessus est brun-gris perlé de blanc et le dessous plus clair avec des marques brunes et blanchâtres irrégulières.

Elle est présente dans les hêtraies sapinières et certaines pinèdes à crochets entre 1500 et 2200 mètres.



Sédentaire, elle a été observée dans les Pyrénées pour la première fois en 1963 en Capcir.

Moins de 100 couples nichent dans notre département, principalement dans les forêts des massifs du Canigou,du Madres, et de Cerdagne/Capcir.

Elle est peut-être présente dans les hêtraies du massif des Albères où un individu a été trouvé mort en 2014 après avoir percuté un fil barbelé. Pour mieux connaître la répartition de cette espèce, le Groupe Ornithologique du Roussillon, l’Office National des Forêts, l’association CERCA Nature et les Réserves Naturelles Catalanes réalisent en ce moment des prospections sur zones Natura 2000 du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes. Le nombre de mâles chanteurs contactés nous permettra d’affiner les estimations de la population nicheuse de notre département.

La Tengmalm se nourrit essentiellement de micromammifères (campagnols, mulots, musaraignes) mais aussi de petits passereaux.



Niche dans les cavités creusées par le Pic noir et peut occuper les nichoirs posés à son intention. Ponte en avril-mai de 3 à 6 oeufs couvés pendant près d’un mois. Les jeunes quittent le nid à 30-32 jours.

Les principales menaces pesant sur cette espèce sont la disparition des vieux boisements et la création de pistes ou d'aménagements pour la pratique du ski.

Photos: J.Feijoo et J.Dalmau


137 vues0 commentaire

Comments


bottom of page