Des nichoirs pour le Rollier d'Europe



Dans les années 90, le Groupe Ornithologique du Roussillon élabore le projet d’un programme de pose de nichoirs sur pylônes dans les P.-O. pour compenser la perte de cavités naturelles et renforcer la population de Rollier. En 1997, grâce à un partenariat avec EDF (devenu ENEDIS depuis) plus de 40 nichoirs sont posés sur des pylônes électriques. Cette opération inédite en France allait rapidement porter ses fruits et le succès fût immédiat avec 13 couples de Rolliers venus s’installer dans ces nichoirs pour s’y reproduire au printemps de la même année. Depuis grâce à ce programme la population de Rolliers d’Europe sur l’ensemble des Pyrénées-Orientales, a progressé d’une manière spectaculaire passant d’une quinzaine de couples dans les années 90 à près de 120 en 2011 !

En 2020, un suivi précis sur la seule partie sud de l’étang de Salses a permis de localiser près de 40 couples représentant une des plus fortes densité connue.

Par ailleurs, ces nichoirs sont également occupés par de nombreuses autres espèces sensibles comme la Chevêche d'Athéna ou le Petit duc Scops.


Chevêche d'Athéna (Jacques Laurens)


Pour atteindre ce résultat, il est indispensable que le parc de nichoirs à rolliers soit régulièrement entretenu. C’est l’objet d’une opération annuelle conduite grâce aux moyens mis à notre disposition par ENEDIS.

Pour cette année, l’opération s’est déroulée les 9 et 10 février 2021. Plus 20 nichoirs ont été remplacé sur le territoire de la commune de Salses pour un parc départemental total de 120 nichoirs répartis sur les zones favorables à l’espèce. Une partie des nichoirs posés cette année ont été construits par les jeunes de l'Unité Educative d'Activité de Jour de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Les autres l'ont été par les adhérents du GOR.

Maintenant, il nous reste à guetter le retour de nos rolliers qui reviendrons de leurs quartiers d’hivernage africains en avril/mai en espérant que les nouvelles « boîtes » mises à leur disposition leur conviennent.

234 vues0 commentaire