top of page
  • Photo du rédacteurGOR

Aigle de Bonelli: un espoir...

Une bonne nouvelle par les temps qui courent ce n’est pas rien !

L’Aigle de Bonelli, une des espèces de rapaces les plus menacées de France reprend petit à petit ses droits dans nos garrigues. En effet, en 2002 il ne restait plus que 22 couples répartis sur l’ensemble du pourtour méditerranéen entre les Pyrénées orientales et la Provence. A cette époque il était a craindre de voir disparaître cet aigle et rien ne laissait espérer une remontée des effectifs. Pourtant 20 ans après, la population a doublé avec 44 couples. Les anciens sites sont réoccupés petit à petit et c’est avec une grande satisfaction que les ornithologues assistent à cette reconquête. Le département des Pyrénées-Orientales n’échappe pas à ce phénomène. Après en avoir totalement disparu à la fin des années 90, un premier couple s’y est réinstallé en 2004 … et nous venons de découvrir un deuxième couple début 2023 !



Ce succès est probablement à mettre au crédit de la mise en œuvre d’un Plan National d’Actions dont bénéficie l’espèce depuis de nombreuses années. Toutefois la situation de l’espèce reste fragile car elle est trop souvent victime d’actes de braconnage (tirs et empoisonnement) et d’électrocution sur des lignes électriques.

199 vues0 commentaire

Comments


bottom of page