Aigle de Bonelli: un nouveau scandale!

Deux jeunes Aigles de Bonelli, nés au printemps 2019 dans le Gard et l’Hérault, ont été tués dans le sud-ouest de la France en pleine période de chasse, à proximité de palombières. Les autopsies pratiquées ont révélé la présence de très nombreux plombs chez les deux oiseaux. La préfecture de la région Occitanie a publié l'information mardi 18 février dans la matinée, condamnant "fermement ces actes passibles de 2 ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende". La préfecture a par ailleurs affirmé que plusieurs plaintes contre X vont être déposées pour destruction d’espèce protégée.

"Ces actes malveillants portent un coup aux efforts humains et financiers importants mis en œuvre pour la préservation de l’Aigle de Bonelli en France par de nombreux partenaires publics, privés et associatifs", regrette la préfecture d'Occitanie dans son communiqué, ajoutant que "cette espèce bénéficie d'un Plan National d’Actions piloté par l’État et le Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon". C'est un coup très dur porté à cette espèce qui compte tout juste une trentaine de couples en France.





60 vues0 commentaire