Protection des sternes naines sur le littoral du roussillon : 30 ans de combat

La Sterne naine (Sternula albifrons)

 

Plus petite des sternes (appelées aussi hirondelles de mer), la Sterne naine est une espèce migratrice qui revient en avril sur nos plages pour y nicher en colonies.

 

Le nid n'est qu'une petite cuvette creusée à même le sol, tapissée de quelques graviers ou coquillages.

Elle se nourrit de petits poissons et crustacés, et nous quitte fin août pour passer l'hiver en Afrique.

Sterne naine 04_JLA.JPG
image pictos sterne pour site internet.png

Il était devenu urgent d'agir...

 

Lancées au début des années 60, les politiques d'urbanisation à outrance du littoral (Mission Racine) bétonnent 65% de la côte sableuse.

 

Alors, dans les années 80, il ne reste plus que quelques sites de reproduction. Mais compte-tenu de la surfréquentation estivale, les colonies sont souvent abandonnées. Très peu de jeunes sternes arrivent à l'envol, et de nombreux sites sont désertés.

 

En 1990, il ne reste que 3 sites de reproduction. Le GOR décide d'agir pour assurer le maintien de cette espèce et favoriser la réussite de la reproduction.

La mise en protection des colonies

 

1991 : les premières protections sont mises en place par l'association avec ses propres moyens. Il en sera ainsi pendant plusieurs années...

2003 : la Communauté urbaine de Perpignan Méditerranéen Métropole prend en charge la mise en oeuvre des protections du site du Grau des Basses à Canet.

2014 : le Syndicat mixte Rivage prend en charge la mise en oeuvre des protections sur le site des îlots de la Coudalère au Barcarès.

2015 : sur demande du GOR, un arrêté ministériel de protection de biotope assure la protection administrative du site de Canet.

Des résultats encourageants

image graphique sterne pour site internet.png

Les deux colonies les plus importantes faisant l'objet de mesures de protection se sont maintenues malgré les nombreuses contraintes qu'elles subissent (notamment les dérangements).

Elles font l'objet de recensements annuels pour mesurer la réussite de la reproduction. Les résultats sont encourageants même si la situation reste fragile.