COMMUNIQUE DE PRESSE

9/11/2020

Ces oiseaux des plaines agricoles du Roussillon qui disparaissent

Le rapport est sorti il y a quelques jours. Malgré les alertes lancées régulièrement depuis 2005 par les associations de protection de la nature et les scientifiques, le bilan est sans appel : la biodiversité des milieux agricoles est en chute libre en Europe…

 

Dans son travail de synthèse sur l’état de santé de la biodiversité sur notre continent, la Commission Européenne constate que les objectifs qu’elle s’était fixés en 2010 sont loin d’être atteints : « La dégradation continue de certains habitats et de certaines espèces l’emporte sur les améliorations.

 

Les données communiquées en 2019 montrent que la proportion d’espèces et d’habitats enregistrant des tendances à la détérioration a même légèrement augmenté : elle est passée de 20 à 23% pour les oiseaux, de 22 à 26% pour les espèces autres que les oiseaux et de 30 à 32% pour les habitats ».

 

Parmi la quinzaine d’indicateurs évalués, ce sont l’agriculture et l’urbanisation qui sont pointées du doigt par les états-membres européens.

COMMUNIQUE DE PRESSE

10/12/2020

1.000.000 donnEes naturalistes sur la faune des PyrEnEes-Orientales

En 2012, le Groupe Ornithologique du Roussillon (GOR) s’est associé aux autres associations naturalistes du Languedoc-Roussillon pour mettre à disposition du public un nouvel outil de saisie des observations en ligne au service de la connaissance et de la protection de la faune. 

 

Cet outil développé par la société Biolovision et dénommé Faune-LR, était attendu de longue date par les nombreux naturalistes désireux de partager leurs connaissances et soucieux d’œuvrer ainsi pour la protection de la biodiversité. L’outil a été développé afin de permettre la saisie des observations d’oiseaux, de mammifères, de reptiles, d’amphibiens mais aussi d’insectes sur l’ensemble de la région.

 

Le succès fut immédiat et moins de 10 ans après son lancement, la millionième donnée saisie pour le seul département des Pyrénées-Orientales vient d’être enregistrée.

 

Ce fantastique résultat a été obtenu grâce à la participation de plusieurs centaines de contributeurs locaux ou de passage qui alimentent la base régulièrement.

COMMUNIQUE DE PRESSE

21/01/2021

L'Education A l'environnement ne faiblit paS.

 

Malgré les contraintes sanitaires, le GOR continue à agir au quotidien pour sensibiliser les jeunes, et leurs parents !

Cette année, la journée internationale de l’éducation de l’UNESCO aura pour thème

« Relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19 » et sera célébrée le 25 janvier 2021.

 

En cette période difficile, sur le plan de la santé physique et mentale, mais aussi délicate pour les relations au monde ou aux autres, avoir conscience de l’intérêt de la nature est un levier tout à fait valable pour aider les jeunes à disposer des ressources qui leur permettront de faire face aux problèmes à venir.

 

Nous savons tous, ou en tout cas le sentons au fond de nous, que la fréquentation de la nature nous apaise, nous procure des émotions positives qui favorisent notre équilibre, notre dynamisme et améliorent notre qualité de vie.

Mais savez-vous que nombre d’études, partout dans le monde, montrent et démontrent combien une immersion dans la nature, même brève, augmente l’estime de soi, l’altruisme, l’empathie, et a des effets sur notre santé, par exemple en diminuant notre stress, ou en nous rendant plus optimistes pour l’avenir.

 

Chez les enfants, être dans la nature a un impact sur les résultats scolaires, tempère les troubles de l’attention et l’hyperactivité, ou permet de mieux acquérir des comportements sociaux.

C’est dans ce sens que le GOR assure chaque année une mission de sensibilisation et d’éducation avec pour objectif de protéger la nature et ceux qui y vivent.

  • Chaque année plusieurs centaines d’enfants participent aux différents ateliers proposés par le GOR sur le terrain ou en classe.

  • Petits et les grands apprennent à reconnaître les oiseaux et comprendre les enjeux qui se jouent dans la préservation de la biodiversité.

  • Pour 2021, les écoles restent mobilisées, et l’action sera à nouveau mise en œuvre.