Idée de lecture

Je viens de terminer la lecture de ce « roman inclassable » de Jean Rolin :

Le Traquet Kurde.

Il peut réjouir les amateurs d’oiseaux, les référence ornithologiques étant assez fouillées mais aussi les lecteurs de romans d’aventures pittoresques.

Le postulat de départ s’appuie sur l’observation étonnante mais bien réelle d’un Traquet Kurde (Oenanthe xanthoprymna) au sommet du Puy de Dôme en 2015. (Vous pouvez aller voir sur Faune-Auvergne les superbes photos prises par un contributeur bien connu de Faune-Lr).

Cet oiseau originaire du Kurdistan n’est pas censé se retrouver au sommet d’un volcan d’Auvergne. A partir de ce fait divers, Jean Rolin, qui aime bien les oiseaux, va s’intéresser à ce traquet et entraîner le lecteur sur les traces de cet Oenanthe, de façon originale, parfois déroutante !

L’auteur remonte au début du XXe siècle sur les traces d'éminents militaires ornithologues britanniques dont un certain Meinertzhagen qui rencontra St John Philby, Laurence d'Arabie ou encore Ibn Saoud, le père de la future Arabie Saoudite. Tous des amoureux des régions désertiques.

Le récit peu paraître chaotique mais nous fait voyager à travers des pays difficiles d’accès et les aventures tant du narrateur que de ces ornithologues d’un autre siècle sont traitées avec un humour pince sans rire. Il relate même un passage par l’île d’Ouessant où des ornithologues du monde entier viennent voir les oiseaux migrateurs dans l’espoir de « cocher » un oiseau qui n’aura pas de raison de passer par là (comme le Traquet kurde sur le Puy de Dôme !)

L’idée du narrateur est aussi de découvrir cet oiseau dans son habitat naturel, secteur pas très touristique de nos jours qui va donner lieu à des scènes détonantes si je puis m’exprimer ainsi !

31 vues1 commentaire