Groupe Ornithologique du Roussillon

Affiner les connaissances

Comptages

Suivi de la migration

Évolution des populations

ADHÉRER

SORTIES

PARTAGEZ VOS OBSERVATIONS

Suivi & Protection

Pour protéger, il faut connaître

La situation des oiseaux dans les Pyrénées-Orientales est différente aujourd'hui de ce qu'elle était il y a seulement une vingtaine d'années.

Connaitre l'évolution de la répartition des populations et de leurs effectifs est donc indispensable. C'est par ces études et ces suivis que nous sommes en mesure d'alerter sur la situation préoccupante de certaines espèces, de constater parfois le retour d'espèces disparues et de mettre en œuvre des actions de protection.

Il s'agit d'indicateurs précieux concernant l'évolution du milieu naturel et de la biodiversité.

Plusieurs de ces études sont coordonnées au niveau national ou international tant il est vrai que, pour les oiseaux, les frontières n'existent pas.

Des enquêtes et des comptages auxquels chacun peut s'associer et dont les résultats alimentent une base de données riche de plusieurs centaines de milliers d’informations.

Coordination de suivis nationaux

  • STOC EPS

    Le Centre de Recherches par le Baguage des Populations d’Oiseaux (C.R.B.P.O.), qui coordonne notamment les activités de baguage en France, au sein du Muséum national d’Histoire naturelle, coordonne également un programme de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (programme STOC) qui se compose de deux volets complémentaires :

    -  l’un est conçu pour évaluer les variations spatiales et temporelles de l’abondance des populations nicheuses d’oiseaux communs. Il est basé sur des points d’écoute (le STOC-EPS, Echantillonnages Ponctuels Simples) ;

    - l’autre vise à étudier les variations de deux des plus importants paramètres démographiques (survie des adultes et succès de la reproduction ; STOC-Capture).

     

    Chardonneret élégant

    Le programme STOC EPS a permis de détecter une baisse de 62% de ses effectifs entre 2002 et 2012 en Languedoc-Roussillon !

     

     

     

     

     



    Pour ce qui concerne le STOC EPS, les sites suivis sont sélectionnés en suivant un plan d’échantillonnage, basé sur un tirage aléatoire. Ceci permet d’avoir une représentativité maximale des différents habitats et des résultats généralisables à l’ensemble des populations nationales des espèces concernées. L’introduction de ce nouveau protocole semble avoir remportée l’adhésion des observateurs, avec dès le printemps 2001, plus de 150 nouveaux participants.

    La méthodologie est simple et peu contraignante : un observateur désirant participer au programme se voit attribuer un carré de 2x2 kilomètres tiré au sort dans un rayon de 10 kilomètres autour d’un lieu de son choix, ainsi que d’un carré de remplacement au cas où le premier carré serait inaccessible.

    À l’intérieur de ce carré, l’observateur répartit 10 points de comptage de manière homogène et proportionnellement aux habitats présents, sur lesquels il effectue deux relevés de 5 minutes exactement (= EPS) chaque printemps, à au moins 4 semaines d’intervalle, avant et après la date charnière du 8 mai. Tous les oiseaux vus et entendus (une bonne connaissance des cris et chant est nécessaire  !) sont notés, et un relevé de l’habitat est également effectué, selon un code utilisé dans d’autres pays européens et adapté pour la France.

    Les relevés oiseaux et habitat sont réitérés chaque année aux mêmes points et aux mêmes dates, dans la mesure de conditions météorologiques favorables, par le même observateur. Le réseau national fonctionne sur la base de coordinations locales qui assurent une liaison entre la coordination nationale et les observateurs. Le protocole de suivi du programme STOC-EPS est disponible sur le site internet du CRBPO.

     

    Dans les Pyrénées-Orientales, 6 carrés sont régulièrement échantillonnés depuis 2001. En 2010, les réserves naturelles du département ont rejoint le réseau de suivi (9 carrés), portant ainsi le nombre total de carrés suivis annuellement à une quinzaine. Ces données, agrégées aux données des autres départements du Languedoc ont permis de détecter les premières tendances « locales » pour plusieurs espèces communes sur les 10 dernières années. Dans le cadre de la mise à jour de la liste rouge régionale des oiseaux nicheurs (lien vers page GOR liste rouge), ces données ont été particulièrement précieuses pour actualiser le statut des espèces les plus fréquentes.


    Si vous souhaitez vous impliquer dans ce suivi des oiseaux communs, merci de contacter Lionel ou Fabien.

    Plus d’information : http://vigienature.mnhn.fr/page/protocole

Plans Nationaux d'Actions

PNA Pie-grièches

Suivis & inventaires départementaux

Suivi dortoirs hivernaux d'ardéidés et de Grands Cormorans

Depuis de nombreuses années, le GOR recense les dortoirs d'ardéidés (Aigrette Garzette et Héron gardeboeuf) et de Grands Cormorans. Ces comptages sont effectuées entre septembre et mars en principe simultanément lors du 2° week-end de chaque mois. Une douzaine de dortoirs sont suivis.

Pour les Grands Cormorans, les résultats sont transmis à un coordinateur national qui, à la demande du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire,édite annuellement le recensement national des grands cormorans hivernants en France

Si vous voulez participer à ces comptages, contactez Jacques Laurens : laurens.ja@orange.fr

Contact

Le Groupe Orithologique du Roussillon (G.O.R.) est une association loi 1901 agréée au titre de la protection de l’environnement et au titre des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public.

 

Pour nous contacter :

4, rue Pierre Jean de Béranger

66 000 Perpignan

04 68 51 20 01

secretariat@gor66.fr

Heures d'ouverture :

9h - 15h Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi

Fermé le mercredi

©Copyright 2017 - Agence Echotone.

À propos

Pour nous contacter :

4, rue Pierre Jean de Béranger

66 000 Perpignan

04 68 51 20 01

gorsecretariat@orange.fr

 

Heures d'ouverture :

9h - 15h Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi

Fermé le mercredi