Groupe Ornithologique du Roussillon

  • Mâle de Grand Tétras Le Grand Tétras au Conseil d’État
    Le Grand Tétras, oiseau emblématique de nos montagnes, est menacé sur l'ensemble de son aire de répartition en Europe occidentale. Cette espèce a disparu des Alpes au début des années 2000. Dans le Jura, la situation de l’espèce est très inquiétante avec une baisse continue des effectifs au cours des dernières décennies. Quant aux Vosges, les effectifs ont chuté de 75% entre 1977 et 2007, passant de 250 coqs à 50. Dans les Pyrénées, la diminution des effectifs de Grand Tétras est estimée à près de 60% depuis 1970. Pour le département des Pyrénées-Orientales, le nombre de coqs dénombrés sur les places de chant (sortes d’arènes sur lesquelles les mâles s'affrontent au moment de la parade nuptiale et réutilisées chaque année) est passé en moyenne de 7 à 4,5 entre 1980 et 2006. La régression de cette espèce est évaluée à 75% depuis 1960 sur l’ensemble de la chaîne pyrénéenne. La situation du Grand Tétras est donc très préoccupante. Elle a d’ailleurs été prise en compte depuis longtemps par nos voisins européens. En Suisse, le Grand Tétras est devenu une espèce protégée par la législation nationale en 1971. En Espagne, l'espèce est protégée depuis 1986. En Andorre, la chasse est interdite depuis 1965 et l'espèce est protégée depuis 2001. Le Groupe Ornithologique du Roussillon, qui œuvre depuis 1990 en faveur de la protection de la faune sauvage et de ses habitats dans le département des Pyrénées-Orientales, mène le combat pour la sauvegarde du Grand Tétras dans nos massifs. Car malgré sa situation alarmante, le Grand Tétras reste chassable en France. Or, parmi les nombreuses menaces qui pèsent sur lui, la chasse est un facteur de mortalité important, qu’il soit direct (tir de coqs, coqs blessés non récupérés…) ou indirect (dérangements lors des prospections préalables aux journées de chasse). Sans parler du braconnage qui reste une pratique courante… Suite à l'action juridique menée par le GOR pour préserver la fragile population de Grand Tétras des Pyrénées-Orientales, le Tribunal Administratif de Montpellier a annulé, en mars 2015, l'arrêté préfectoral autorisant l'association communale de chasse de Llo à abattre un mâle. Une victoire qui s’ajoute à celles -nombreuses- remportées dans les autres départements de la chaîne pyrénéenne : depuis 2011, pas moins de 38 procédures concernant la chasse au Grand Tétras ont été gagnées par les associations de protection de la nature ! Alors pour contester cette décision, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, à l’époque dirigé par Ségolène Royal, a saisi la Cour Administrative d’Appel de Marseille. Une position totalement incompréhensible et incohérente quand d’un autre côté, l’état met en œuvre des moyens pour la sauvegarde de cette espèce. Le Grand Tétras fait en effet l’objet d’une Stratégie nationale de conservation. Le ministère a ainsi fort justement été débouté de sa requête. Le 30 mars 2017, le jugement initial a été entièrement confirmé par la Cour d’Appel. Après avoir rappelé la très forte diminution du Grand Tétras dans les Pyrénées françaises, la Cour a notamment fondé sa décision sur le fait que dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de coqs reste inférieur « au seuil critique de cinq cents unités », et qu'en outre, l'indice de reproduction sur la zone considérée était « insuffisant pour assurer la viabilité de la population à court ou moyen terme ». Le ministère a donc décidé de jouer sa dernière cartouche devant le Conseil d’État. Une obstination ahurissante au regard des ambitions affichées par le gouvernement en matière de protection de la biodiversité. Il reste néanmoins encore une possibilité que ce recours soit rejeté, ce que nous appelons évidemment de nos vœux. Un tel entêtement qui cautionne, voire encourage, la chasse d’une espèce dont l’état de conservation est unanimement reconnu comme défavorable, traduit au minimum une absence totale de prise de conscience par l'État de la gravité de la situation dans laquelle se trouve cette espèce déjà éteinte sur une partie du territoire français. Et quel message envoyé par l’État français au grand public, à l’heure de la sixième grande extinction de la biodiversité…  ...
  • Gros bec 06_ JYB GOR Infos n°12
    Un an déjà ! Le GOR-Infos souffle sa première bougie. Nous espérons que que les chroniques et les différentes rubriques qui alimentent les GOR-Infos ont retenu votre attention. Les quelques retours que nous avons eu nous incitent en tout cas à continuer l’aventure et si vous avez des suggestions pour améliorer le contenu, faites nous le savoir ! Bonne lecture de ce  GOR INFOS n°12...
  • ENTRETIEN DES MARES
    A Argelès, au Tamariguier, une petite équipe s'est retrouvée pour faucher les invasives et remettre les poteaux de la zone de mise en défend. Cela a été l’occasion d’observer que Cuscuta scandens, plante parasite, avait commencée d’envahir la plante invasive ! Voir :video1 puis video2  ...
  • 47 Pose de nichoirs à Villeneuve-de-la-Raho
    Depuis une dizaine d’années, de nombreux nichoirs à oiseaux ont été posés dans le périmètre de la Réserve écologique de Villeneuve-de-la-Raho. Un inventaire réalisé au printemps 2017 a permis de constater que nombre d’entre eux étaient en mauvais état et devaient être remplacés. D’autres, en bon état, avaient besoin d’un nettoyage interne et enfin, d’autres étaient mal placés (mauvaise orientation etc…). Le parc de nichoirs avait donc besoin d’être en partie renouvelé et remis à niveau. Le GOR a donc organisé cette opération en mobilisant ses adhérents le dimanche 15/10/2017. Nous avons également fourni 10 nichoirs neufs. Au cours de cette journée, nous avons : Déposé tous les nichoirs en mauvais état, Posé 10 nouveaux nichoirs (8 pour mésanges, 2 pour Chevêche d’Athéna ou Petit-duc), Déplacé 3 nichoirs mal posés, Nettoyé tous les anciens nichoirs. A propos du nettoyage des anciens nichoirs nous avons pu constater que tous ces nichoirs avaient été occupés au moins une fois, sans doute par des mésanges. Ceci prouve l’efficacité de la pose de nichoirs au sein de la réserve. Nous avons également profité de cette journée pour nettoyer une mare temporaire qui était envahie par des pousses de peupliers....
  • Gobemouche noir 07_BBO Le GOR Infos de septembre
    Vous trouverez ici le nouveau Gor Infos GOR INFOS N° 11 Au programme les premiers résultats du suivi migration à Eyne qui, pour 2017 2017 s'annonce comme un très bon cru. Plein d'autres observations à découvrir et un Zoom sur l'Agrion de Mercure. Bonne lecture.......
  • Prochaines "réunion-conférence" et sortie :
      ALLER VOIR L'AGENDA SUR L'ONGLET "SORTIES" Vendredi 13 octobre 18h30 au local Yves Aleman nous proposera une conférence sur « Ces espèces qui apparaissent et disparaissent : évolution de l’avifaune des PO au cours des 50 dernières années ».   Dimanche 15 octobre :   Chantier adhérents dans la Réserve écologique de Villeneuve de la Raho RDV : 09h00 au parking de la réserve en bordure du plan d’eau de Villeneuve de la Raho (dernier parking après ceux de la base nautique) Durée : 3 heures But de l’opération : rénover le parc à nichoirs installés dans la réserve. Voir le lien suivant à propos du site de Villeneuve: Fiche_GOR_Villeneuve Dimanche 22 octobre Sortie de découverte de l’avifaune forestière de montagne dans la vallée de la Parcigoule au dessus du hameau de St Sauveur en Vallespir. Couleurs d’automne observable dans cette vallée aux multiples essences. Prévoir pique-nique RDV : Dimanche 22 oct. à 8h30 au 1°parking, sur la droite après le rond-point de sortie de l’autoroute, au Boulou (sur la route qui part vers St. Jean / Ceret) voir plan en PJ: Plan RV Le boulou Contact Joseph Hiard 04.68.82.11.31   CLIQUER SUR "Lire la suite" pour pouvoir SUIVRE LES LIENS ........
  • Couleuvre à collier 01_MPE SOS serpents: "le coup de fil plutôt que le coup de pelle"
    La première réunion constitutive du groupe “SOS Serpents” a réuni 14 personnes (cinq personnes ne pouvant participer à cette réunion) dans les locaux du Groupe Ornithologique du Roussillon (GOR/ 04.68.51.20.01). L’automne arrivant, les serpents, confrontés aux premiers froids, vont rechercher des refuges pour passer l’hiver. Certains porteront leur choix sur l’habitat humain (Cabanon de jardin, vide sanitaire, garage etc.). La rencontre avec les humains s’en trouve augmentée et provoque souvent la mort des animaux. Afin de limiter les destructions, “SOS Serpents” proposera un numéro d’appel pour faire venir un des intervenants le plus proche pour capturer le serpent et le relâcher dans le biotope propice le plus proche. Une sensibilisation à la protection de ces animaux accompagnera l’action (info orale et support papier). Les actions à venir: Elaboration d’une fiche d’information sur la détermination des espèces, leur utilité, leur statut légal etc. Diffusion de l’action “SOS Serpents” Formation des intervenants sur la biologie et la détermination des espèces, la méthode de capture. La première formation sur la reconnaissance des espèces aura lieu vendredi 29 septembre à 19h dans les bureaux du GOR au 4 rue Béranger à Perpignan. Afin d’étendre notre couverture d’action, nous recherchons d’autres intervenants notamment en Fenouillèdes, Cerdagne et Capcir....
  • GOR INFO n°10
    Pour le lire en ligne suivez le lien deux fois: GOR INFOS n°10...
  • KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA Suivi de la migration à Eyne
    Cette année, le suivi ne sera malheureusement pas assuré par un permanent, ceci malgré les milliers de signatures récoltées pour bénéficier d'aides de la part des différentes collectivités... Un grand merci d'ailleurs au passage à tous les signataires. Cependant, François, l'un de nos plus fidèles spotteurs, assure bénévolement le suivi depuis le 01/08.  Nous vous attendons donc avec impatience sur le site vous et votre bonne humeur, tout particulièrement lors du « rush » Bondrées (du 25 août au 7 septembre environ) et lors du passage « Circa » (du 15 septembre au 1er octobre environ). Petit rappel : le site a changé de localisation et se situe maintenant sur le site nommé du « Peiro » entre le Col de la perche et le village d'Eyne : coordonnées GPS : 42.485655, 2.087141 (cf. Voir aussi la localisation précise sur le site www.migraction.net, notamment ici : http://www.migraction.net/index.php?m_id=1510&frmSite=45...
  • Niverolle 03_JFE GOR-INFO-Juin-2017
    Dans ce numéro, vous découvrirez une nouvelle rubrique destinée à vous aider dans l’identification de certaines espèces papillons. Cette rubrique vous est proposée par Aurélien Gaunet. Bonne lecture Pour le voir: suivre le "lire la suite" et seulement ensuite cliquer sur ce lienGOR INFOS n°9-1...

Contact

Le Groupe Orithologique du Roussillon (G.O.R.) est une association loi 1901 agréée au titre de la protection de l’environnement et au titre des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public.

 

Pour nous contacter :

4, rue Pierre Jean de Béranger

66 000 Perpignan

04 68 51 20 01

secretariat@gor66.fr

Heures d'ouverture :

9h - 15h Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi

Fermé le mercredi

©Copyright 2017 - Agence Echotone.

À propos

Pour nous contacter :

4, rue Pierre Jean de Béranger

66 000 Perpignan

04 68 51 20 01

gorsecretariat@orange.fr

 

Heures d'ouverture :

9h - 15h Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi

Fermé le mercredi